S'inscrire
Podcast

TRAJECTOIRE #3 – Le Secteur des Parfums et Cosmétiques : comment bâtir sa stratégie RSE ?   

Par Héloïse Belmont, le

People4Impact et You Matter, le média qui aide à mieux comprendre les enjeux de notre monde en transition, vous présente le troisième épisode de TRAJECTOIRE, le podcast des solutions à impact.

Le secteur des Parfums et Cosmétiques en France est l'un des fleurons de l'économie française depuis de nombreuses années. Au-delà du chiffre d’affaires qu’il représente, cette industrie se distingue par ses avancées technologiques (nourries par la Cosmetic Valley), son savoir-faire en marketing et en communication mais aussi par son capital image et culturel hérité depuis des siècles.  

Néanmoins, depuis quelques années, ce secteur se retrouve bousculé et « chahuté » par les attentes des consommateurs en matière de transparence, de sécurité et de respect de l’environnement.

Pour ce troisième épisode, Caroline Renoux reçoit Luce Grosstête, Experte RSE en Parfums et Cosmétiques.  Luce nous livre comment le secteur fait face à cette nouvelle réalité et quels sont les enjeux en matière de RSE. 

 

Notre invité : Luce Grossetête  

Luce Grossetête est Consultante People4Impact, Experte en RSE Parfums et Cosmétiques. A ce titre, elle accompagne les entreprises à ancrer leur démarche développement durable au cœur de leur stratégie business. Elle est également B Leader, c'est à dire qu’elle accompagne les entreprises dans leur démarche de certification B Corp. 

Pour en savoir plus sur son parcours et sa démarche d’accompagnement en tant que Consultante, vous pouvez découvrir son portrait ici.

 

De quoi parle-t-on ?

Quels sont les enjeux RSE pour le secteur Parfums et Cosmétiques ? Comment la RSE peut-elle s’insérer dans la stratégie des acteurs du secteur tout en conservant leur ADN de marque et leur positionnement ? Quels sont les outils (labels, normes etc.) pour valider leurs engagements ? Retrouvez toutes les réponses à vos questions dans cette interview :

1.      Quels sont les enjeux RSE pour le secteur ? [1’27]

2.      Comment la RSE peut-elle s’insérer dans la stratégie des acteurs de ce secteur ? [3’02]

3.      Quand on veut mettre en œuvre une stratégie RSE, par où commencer ?  [4’23]

4.      Au-delà de la formule du produit, quels sont les enjeux concernant le packaging et les bonnes pratiques du secteur ? [05’50]

5.      Face à la crise sanitaire, observons-nous une évolution ou un changement de comportement des consommateurs par rapport au packaging ou au choix du contenu des produits ? [8’53]

6.      Quels sont les outils pour valider ses engagements (outils d’éco-conception, normes et labels, applis etc.) ?  [10’13]

7.      Selon le type d’entreprises, ETI, PME ou grands groupes, y a-t-il des différences dans la mise en œuvre de la stratégie RSE ?  [17’45]

8.      Comment peut-on engager les autres parties prenantes comme les fournisseurs ? [19’17]

9.      Quelles sont les initiatives notables dans la distribution ? [20’43]

 

Ce qu’il faut retenir :

o   Qu’est-ce sont les enjeux RSE ?

Les attentes des consommateurs font bouger le secteur de la cosmétique et de la parfumerie. Ils sont en quête de transparence avec notamment l’essor d’applis comme Yuka, de sécurité, de naturalité et du respect de l’environnement. Les entreprises se doivent donc de communiquer sur ces sujets et de les informer de leurs engagements. Les deux principaux enjeux en termes de RSE sont : la formule du produit et le packaging.

 

o   Comment la RSE peut-elle s’insérer dans la stratégie des acteurs du secteur tout en conservant leur ADN de marque et leur positionnement ?

Selon Luce, l’approche sera différente selon l’entreprise. 

Ce qui est intéressant dans le secteur de la beauté, c’est que l’on a à la fois des entreprises qui entament une démarche RSE après quelques -ou de nombreuses- années d’existence et en parallèle, les start-up qui quant à elles, créent des produits au cœur desquelles la RSE est déjà ancrée. » Pour éviter tout greenwashing et ancrée la démarche RSE dans le business, il faut partir de l’ADN de la marque et du positionnement pour la transformer progressivement.

Par où commencer : le produit !

La formule. On regarde la formule dans sa globalité : les principes actifs, les ingrédients pour tendre vers plus de naturalité ou encore l’alcool en ce qui concerne les parfums.

Le packaging. Le packaging avec le transport représente la plus grosse empreinte écologique dans le cycle de vie d’un produit de beauté . Il doit par conséquent constituer un des axes prioritaires de la stratégie RSE tout en gardant en tête les 4 R : réduire, réutiliser, recycler et relocaliser.  

De nombreux acteurs se positionnent sur le sujet : le poids des contenants, les recharges, les cosmétiques solides etc.

 

o   Quels sont les outils pour valider ses engagements ?

Il existe différents outils :

  • Les outils d’éco-conception (Spot ou encore EcoScent Compass) qui prennent en compte à la fois l’impact environnemental et social. Au-delà des enjeux environnementaux concernant la biodégradabilité des ingrédients et leur empreinte CO2, il ne faut pas négliger les enjeux sociaux forts : l’engagement des collaborateurs, le travail avec les fournisseurs et les communautés locales.
  • Les labels et les normes : les labels généraux - norme ISO 26000, labels Lucie, la certification B Corp - et les labels plus spécifiques et propres à ce secteurs comme la norme ISO 16128, Cosmos Natural, Cosmébio, labels Cruelty Free etc.
  • Les applis pour éduquer les consommateurs telles que Clean Beauty qui scanne la liste des ingrédients des produits par exemple ou encore Yuka.

 

o   Comment peut-on engager les parties prenantes telles que les fournisseurs ?

Dans le cadre d’une démarche RSE, il est important d’inclure ses parties prenantes. 

Selon Luce Grossetête, il est indispensable par exemple de s'engager avec ses fournisseurs :

Si on est un grand groupe, il faut accompagner ses fournisseurs qui sont souvent beaucoup plus petits que nous en tant que grand groupe. Ecovadis, par exemple, aide énormément les marques et leurs fournisseurs à travailler sur tous leurs aspects de la Responsabilité Sociale et Environnementale. C'est d’ailleurs Ecovadis qui créa, en collaboration avec plusieurs groupes de parfums et cosmétiques comme Coty, LVMH ou encore l'Occitane, l’initiative Responsible Beauty Initiative

 

Les enjeux RSE de ce secteur sont nombreux et concernent chaque acteur de cet écosystème. Le secteur est en pleine transformation et ce n’est que le début…

 

Pour écouter le podcast : 

 

Bonne écoute et au plaisir de vous retrouver au prochain épisode,

🌟 Être une entreprise engagée et actrice du changement, c’est possible ! 🌟

Cet épisode vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux ainsi qu'à vos proches, faisons grandir la communauté d’acteurs engagés ensemble !

Vous pouvez aussi le noter sur votre plateforme d’écoute préférée et retrouver l’intégralité des épisodes sur Youmatter.world et People4Impact.com.