S'inscrire
Chronique4Impact

3 Leviers pour booster sa stratégie business grâce à l'éco-responsabilité 

Par Julia Bertret, le
@markfb, Unsplash

82% des Européens préfèrent acheter des produits respectueux de l’environnement. 60% des Français renoncent même à des produits qu'ils avaient l'habitude d'acheter car ils estiment qu'ils ne sont pas suffisamment responsables...

Si hier la RSE était tournée vers l’intérieur des entreprises, focalisée sur la conformité et l’éco-efficacité, l’enjeu est aujourd’hui de la mettre au cœur de l’offre.

Preuve de ce changement de paradigme : de nombreuses entreprises cassent les silos entre marketing, innovation et RSE. C’est le cas de LafargeHolcim dont la directrice RSE vient de prendre en charge l’innovation ou encore de Nature & Découvertes qui a lancé cette année son pôle Innovation durable.

3 leviers pour mettre l’éco-responsabilité au cœur de l’offre

1.       Améliorer vos produits et services grâce à l’éco-conception

Une première étape consiste à se poser la question : comment puis-je faire mieux sur mon offre existante ? Pour améliorer l’empreinte environnementale de vos produits ou services, place à l’éco-conception. Après une analyse des impacts sur l’ensemble du cycle de vie du produit ou du service, une stratégie d’amélioration est proposée. Celle-ci prend en compte les réflexions environnementales mais aussi la faisabilité technique, la maitrise des coûts ou encore la performance d’usage.

Vous pouvez par exemple commencer par éco-concevoir une de vos gammes avant de vous engager de manière plus ambitieuse sur l’intégralité de votre offre.

Exemple de best practice en entreprise :

C’est la direction qu’a pris, par exemple, Adeo au travers de sa démarche d’éco-conception « Positive Products » initiée en 2020. Son objectif : améliorer l’empreinte environnementale de l’ensemble de son offre en déclinant une charte d’éco-conception sur l’ensemble de ses marques propres.

 

2.       Créer de nouvelles offres avec l’éco-innovation

Les nouvelles attentes éco-responsables des clients sont autant d’opportunités de marché pour les entreprises qui savent les écouter. Une fois les territoires d’opportunités définis, plusieurs stratégies d’innovation peuvent alors être déployées comme par exemple :

·         Imaginer, prototyper puis lancer de nouvelles offres via l’activation de méthodologies d’innovation centrées utilisateurs

·         Construire des partenariats avec des startups qui innovent sur les sujets que vous ciblez

L’approche à privilégier dépendra notamment de la nature stratégique du nouveau marché, des ressources et compétences internes disponibles et de la culture de votre entreprise.

Exemple de best practice en entreprise

Ikea est un pionnier en la matière. En mettant l’éco-responsabilité au cœur de sa stratégie d’innovation, l’entreprise étend aujourd’hui son offre bien au-delà de l’ameublement, son activité historique. Panneaux solaires domestiques, mobilité douce et agriculture urbaine sont autant de nouveaux terrains de jeux venant enrichir son catalogue.

 

3.       Développer des business models alternatifs

Pour aller encore plus loin dans la réduction d’impact, certaines entreprises misent sur de nouveaux business models circulaires : vendre une fonction plutôt qu’un produit, valoriser la location, promouvoir le second-main sont autant de modèles permettant de limiter les émissions liées à la production de nouveaux produits tout en générant des revenus..

Pour s’engager dans cette voie, je conseille à mes clients d’opter pour des approches d’innovation agile centrées utilisateurs, véritables atouts pour tester rapidement l’appétence du marché avant de déployer le nouveau modèle.

Exemple de best practice en entreprise

Michelin est passé de la vente de produits au service sur le segment des poids lourds en facturant du kilomètre plutôt que des pneus. Cela lui a permis de gagner 50% de parts de marché tout en limitant les émissions liées à la production de nouveaux produits. Decathlon quant à lui teste la possibilité de louer l’ensemble de ses produits en magasin, pendant que d’autres parient sur le seconde-main comme la Redoute au travers de sa place de marché La Reboucle.

 

Vous l’aurez compris, au-delà de l’engagement environnemental les atouts de telles initiatives sont multiples. Elles permettent non seulement de renforcer sa compétitivité et consolider sa préférence de marque mais aussi d’insuffler de nouvelles stratégies de diversification. Cerise sur le gâteau, les entreprises engagées semblent aussi être les plus résilientes face aux crises comme celle du covid-19, comme nous avons pu le constater au travers de différentes études ou publications menées en 2020. *

Plus d’excuse pour ne pas vous y mettre !

 

Auteure : Julia Bertret, experte en innovation responsable et freelance People4Impact.

 

* https://www.novethic.fr/actualite/entreprise-responsable/isr-rse/la-rse-facteur-de-resilience-et-de-competitivite-des-entreprises-face-a-la-crise-148814.html