S'inscrire
Actualité

TOP 8 des compétences pour les freelances des métiers à impact positif

Héloïse Belmont, le

TOP 8 compétences freelances

D.R - Unsplash - Markus Winkler
Afin de vous positionner sur les missions proposées par les recruteurs, nous avons identifié les compétences essentielles les plus recherchées pour ces missions. Tourné vers l’action et la réussite de projets, vous savez que le statut de freelance est fait pour vous !

Les 8 compétences indispensables :

1. L’expérience et les connaissances sont vos clés d’entrée

Chez People4Impact, nous l’observons au quotidien quand nous cherchons le meilleur profil pour un client : votre valeur ajoutée est votre expérience ! Vous êtes certes freelance mais avant tout, vous êtes un expert. L’entreprise attend de vous que vous apportiez une expertise et que vous soyez immédiatement opérationnel.

L’objectif lorsqu’on confie une mission à un expert freelance est d’utiliser votre expertise métier pour gagner du temps (le temps est précieux !) et répondre à un besoin immédiat d’efficacité pour le projet sur lequel vous êtes mandaté.

2. L’intégrité ne s’achète pas

Vous aurez accès à des informations confidentielles concernant l’entreprise. Un total respect des règles de confidentialité est attendu.

3. Une bonne capacité d’adaptation garantit votre intégration en entreprise

S’intégrer au sein d’une équipe n’est pas toujours facile. Vous devez faire preuve d’une forte capacité d’adaptation afin d’être à l’aise dans ce nouvel environnement, travailler en harmonie avec l’équipe en démontrant à la fois une certaine empathie, de la compréhension tout en les « inspirant » grâce à votre expertise et votre valeur ajoutée quant à la mission.

4. Une excellente présentation est un bon début pour (vous) vendre

Même si vous connaissez bien votre marché, le secteur et votre métier, malheureusement cela ne suffit parfois pas …

Caroline Renoux confie :

Quand on est freelance, on est en représentation permanente.

Vous devrez faire preuve d’un excellent relationnel et avoir confiance en vous et votre expérience du métier pour convaincre vos interlocuteurs de votre valeur ajoutée quant au projet.

5. La curiosité et l’apprentissage ne sont pas de vilains défauts

Afin de continuer à progresser et à mettre à jour ses connaissances (vis-à-vis de la législation, de l’évolution de la société etc..) le freelance doit pouvoir développer ses compétences en se formant régulièrement et en se tenant informer de l’évolution de son marché. C’est en étant curieux, désireux d’apprendre toujours plus et en restant en veille que vous gagnerez en créativité et que vous resterez crédible dans votre approche.

6. Le réseau se travaille et se cultive

Un freelance ne peut être expert en tout et se faire connaître de tout le monde. Développer son réseau lui permet de compléter son expertise mais également de se mettre en valeur pour des missions par le biais du bouche à oreille.

7. La mobilité peut être un atout

Si vous avez la capacité et la possibilité d’être mobile 3 jours par semaine, cela étendra le champs des missions possibles et les entreprises apprécieront cette flexibilité.

8. L’humilité est un point d’ancrage indispensable

Un freelance arrive dans un environnement inconnu et doit démontrer sa valeur ajoutée rapidement. Avoir une approche humble et empathique vous ouvrira bien des portes !

Ces compétences sont certes un point de départ pour être un bon freelance mais ne suffisent pas ! Les entreprises faisant appel à vous pour un besoin bien spécifique, c’est bien sûr pour votre expertise pointue du sujet combinée à ces qualités, qui feront de vous le meilleur profil pour la mission.