S'inscrire
Chronique4Impact

Quand art et culture deviennent des vecteurs de votre engagement RSE 

Par Anne VERSCHAVE, le

Exposition « Elles font l’abstraction » 19 mai - 23 août 2021 Centre Pompidou

Photographie : Anne Verschave

L’art et la culture rassemblent, ouvrent les esprits et invitent à se projeter dans le monde de demain grâce au prisme des artistes. Intégrer ces deux dimensions dans votre démarche RSE, c’est non seulement doter votre organisation d’une culture résolument tournée vers l’avenir, c’est également inviter vos parties prenantes à contribuer au rayonnement territorial et à l’intérêt général, en tant qu’acteur responsable et engagé. 

Dans quelle mesure art et culture peuvent être un levier de performance dans une stratégie RSE ? 

Le contexte actuel de crise sanitaire a souligné le rôle essentiel de la culture dans nos sociétés. Plus précisément, il a révélé le rôle central des arts et de la culture comme indispensable à la construction de nos imaginaires, à l’expression et la créativité de chacun.e, comme vecteur de lien social de notre territoire. 

 On ne s’étonnera donc pas que les acteurs du monde économique fassent écho à ceux des institutions culturelles et artistiques, poursuivant de concert la transformation vers une société plus inclusive et épanouissante.  

 

Une image contenant texte

Description générée automatiquement
Source : Ministère de la Culture, Mécénat (culture.gouv.fr) 

 

Focus sur le mécénat culturel 

L’objectif du mécénat culturel, c’est de sensibiliser de nouveaux publics à l’art et créer des synergies communes en matière de création entre l’entreprise et le monde culturel. C’est l’histoire d’une rencontre. Une rencontre entre deux organisations qui partagent des valeurs de transmission, d’intérêt public et d’ouverture. 

Pour une entreprise, placer au cœur de sa stratégie RSE l’accès à la culture au plus grand nombre est l’une des façons les plus significatives de prendre part à la vie de son territoire, en soutenant des initiatives qui participent à l’intérêt commun.  

Ainsi, grâce au mécénat, l’entreprise peut concilier développement économique et engagement en faveur de son environnement géographique et humain. Quant à la participation aux actions de mécénat de l’entreprise, elle renforce la cohésion, le décloisonnement, l’enrichissement, l’épanouissement et la fierté d’appartenance des collaborateurs. C’est aussi l’occasion de dialoguer avec les clients de l’entreprise dans un contexte autre, celui de la création artistique et de sa diffusion. 

 

Accueillir un artiste en résidence au sein de l’entreprise ou comment soutenir autrement la création artistique  

Accueillir un artiste en résidence, c’est lui proposer une immersion au cœur de l’entreprise. C’est également offrir à l’artiste un terrain d’expérimentation et lui faire bénéficier des savoir-faire de l’organisation. 

Chaque projet de résidence est unique. Il est le fruit d’une co-construction entre l’entreprise et l’artiste. 

Dans ce rapport quotidien à l’art, pendant le temps de la résidence, des liens se tissent entre les collaborateurs et l’artiste, des entraides se mettent en place pour favoriser la création artistique et promouvoir l’innovation en croisant les compétences des équipes avec le regard de l’artiste.  

C’est là encore une fabuleuse opportunité pour une entreprise de promouvoir une démarche créatrice de lien social en interne mais également en tant qu’acteur du développement culturel de son territoire.  

 

Culture et objectifs de développement durable (ODD) 

Le rôle de la culture est aujourd’hui largement reconnu et reflété dans l’Agenda 2030. Force est de constater que si la culture n'apparaît pas en tant que telle dans les 17 ODD, il n’en demeure pas moins que de nombreux travaux ont été conduits, en particulier par l’UNESCO mais aussi en France, pour faire de la culture une thématique transversale à l’ensemble des ODD. 

Dans un article, intitulé La culture au cœur des ODD et paru dans Le Courrier de l’UNESCO en 2017, Jyoti Hosagrahar, Directrice de la Division de la créativité du Secteur de la culture de l’UNESCO déclarait :  

« La sauvegarde et la promotion de la culture sont à la fois une fin en soi et un moyen de contribuer directement à un bon nombre d’ODD : villes sûres et durables, travail décent et croissance économique, réduction des inégalités, protection de l’environnement, égalité entre les sexes, sociétés pacifiques et inclusives... Mais la mise en œuvre des objectifs de développement permet aussi de tirer les bénéfices indirects de la culture. » 

Afin d’illustrer ce propos, j’ai ici sélectionné trois ODD dans lesquels la culture a un rôle crucial à jouer : 

ODD 4 - Education de qualité :

Les programmes pédagogiques de tous les niveaux doivent intégrer des contenus en lien avec la diversité culturelle, l’éducation aux arts, les langues et le rôle des aspects culturels dans le développement durable.  

ODD 9 - Industrie, Innovation et Infrastructure : 

Les infrastructures culturelles, en fournissant un accès abordable et équitable et des possibilités de participer à la vie culturelle, font partie des infrastructures de qualité, fiables, durables et résilientes, devant être à la disposition de tou·te·s. Les artistes et les professionnels de la création peuvent être impliqués dans les processus destinés à la recherche, au développement et à l’innovation dans un large éventail de domaines industriels. 

ODD 11 - Villes et Communautés Durables : 

L'ODD 11 vise à « faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, résilients et durables ». La cible 11.4 appelle notamment à « renforcer les efforts de protection et de préservation du patrimoine culturel et naturel mondial ». 

 

Les ODD interpellent la responsabilité et la capacité de toutes les organisations à se mobiliser pour atteindre et réussir véritablement l’Agenda 2030. Dans ce contexte, on ne peut que saluer le foisonnement de réflexions particulièrement stimulantes qui contribuent à faire progresser, dans une dynamique collective, la place revenant à la culture. 

 1(Avril - juin 2017 (unesco.org)

 

Auteure : Anne Verschave, Experte Conseil RSE | Management de projets RSE People4Impact